Marianne Mako : disparition d'une pionnière du journalisme sportif

marianne-mako-telestar.jpg

Deuil dans le monde du football

Allison @TeamBossie| 3 minutes

Son nom ne vous dira peut-être rien si vous n’êtes pas une aficionada du ballon rond. Pourtant, la journaliste Marianne Mako est la première femme à avoir intégré la célèbre émission Téléfoot, en 1987.

Ainsi devenue la pionnière des femmes journalistes de foot, Marianne Mako est aujourd’hui un symbole fort : celui d’une femme qui a osé s’implanter pour la première fois dans un milieu particulièrement fermé d’hommes.

Repérée et poussée par Didier Roustant, alors présentateur de l’émission Téléfoot, celui-ci applaudi aujourd’hui encore la bravoure de la journaliste face à l’adversité.

Ce n’était pas bien vu par certains qu’une femme parle football. Elle n’a pas été épargnée. Mais Marianne était toujours agréable, positive, gentille.

La journaliste, qui avait du quitter l’émission après 10 ans de bons et loyaux services, ne fut pourtant pas ménagée par ses confrères. Du sexisme non caché de Thierry Henry, qui avait déclaré à son sujet ne pas vouloir de ‘présence féminine dans l’univers du football’, au motif de son licenciement quelque peu abusif - elle a été licenciée pour ne pas commenter de match alors même qu’on ne lui en laissait pas la possibilité - rien ne lui aura effectivement été épargné.

Alors en ce lendemain de sa disparition Bossie rend hommage à Marianne Mako. Bien plus qu’une pionnière du journalisme foot, elle est un véritable emblème pour nombre de journalistes sportives aujourd’hui. Alors merci Marianne.