On a trouvé le remède à la réunionite

dynamo.jpg

Ce n’est plus une maladie incurable

Team Bossie | 2 minutes | #bossietips

La meeting mania, ou réunionite en français, est une maladie encore non identifiée par l'OMS, qui pourtant tue chaque année des heures de productivité à travers le monde. Les réunions peuvent prendre jusqu’à 80% du temps passé en entreprise chez les cadres.

L’expert Jill Shaul a choisi de s'attaquer à ce fléau en proposant 14 leçons “anti-réunionite”.

On retranscrit les 5 meilleures ici :

#1 Avant d'accepter un rendez-vous, pose-toi les bonnes questions : qui d'autre assistera à cette réunion ? suis-je la meilleure personne pour intervenir ? ai-je un pouvoir d'influence ou de décision ?

#2 Si le sujet de la réunion est intéressant mais qu'il n'est pas dans vos priorités du moment, n'hésitez pas à reporter ou à décliner.

#3 Faites en sorte de vous entendre avec l'organisateur.rice de la réunion sur les sujets à aborder. N'attendez pas le jour J pour révéler votre agenda et si c'est vous l'organisateur.rice, envoyez un ordre du jour !

#4 Si vous souhaitez organiser une réunion, demandez-vous : quel est l'objectif ? informer ? faire valider ? brainstormer ? Sauf dans le dernier cas, un bref email peut souvent suffire.

#5 C'est ok de terminer une réunion plus tôt que prévu !! Ne laissez pas traîner la discussion juste pour remplir le créneau initialement défini.

Selon une étude américaine reprise par TED, 50% d'entre nous estimeraient que les réunions ne sont pas productives. Chiffre plus alarmant encore : 37 milliards de dollars seraient perdus chaque année à cause de la réunionite. Alors qu'on cherche de plus en plus à trouver un équilibre vie pro / vie perso, cette perte de temps est ultra dommageable. Un fléau !


N’hésitez pas à partager cet article à vos collègues ;-)