3 leçons sur le succès par une femme d'affaires du Moyen-Orient

leila.jpg

Elle en connaît un rayon sur le sexisme

@TeamBossie | 5 minutes | #bossietips

Ingénieure de formation, Leila Hoteit a fait ses armes dans le conseil. En 2014, elle devient Partner et Managing Director du prestigieux cabinet de conseil, Boston Consulting Group, à Dubai. La même année, elle est désignée “Young Global Leader” par le Forum économique mondial. En 2016, elle est nommée Businesswoman de l’année au cours de la cérémonie de la Femme Arabe. Un sacré parcours pour celle qui a toujours évolué dans des milieux masculins et une culture qui renvoie toujours les femmes à un rôle domestique.

“Pourquoi on ne voit jamais de portraits de femmes puissantes sur les murs de la ville ? est-ce parce que les femmes ne sont pas importantes ?” lui demanda un jour sa fille alors qu’elle se promenait dans un centre commercial d’Abu Dabhi. De cette expérience, elle a tiré l’envie de prendre davantage la parole pour la cause des femmes.



Surtout, Leila Hoteit estime que les femmes arabes ont aussi des leçons à offrir au monde en matière de succès. Alors que l’Occident a tendance à plaquer sur ces femmes le stéréotype de “pauvres femmes oppressées à qui il faut tout apprendre”, la redoutable businesswoman propose de partager son expérience. En effet, elle en connaît un rayon sur les rigidités culturelles et les moyens de les vaincre. Dans un Ted talk qui a rencontré un énorme succès (plus de 2 millions de vues au compteur), elle livre ses trois leçons sur le succès.



1- Développez votre résilience en faisant des obstacles votre moteur



Face aux remarques sexistes, les femmes ont deux options : internaliser ces messages négatifs, croire que le succès est impossible ou choisir de croire en elles et “laisser cette m**** devenir leur moteur”. Pour elle, c’est précisément cela la résilience : la capacité à transformer des expériences pénibles en source de motivation pour l’avenir.


Be happy, it drives people crazy
— Leila Hoteit



2- Soyez heureuses, ça rend les gens fous


Au cours de sa vie professionnelle, la consultante est tombée sur de nombreuses personnes qui la critiquent pour ne pas rester à la maison avec ses enfants. Plutôt que d’argumenter, Leila Roteit a une technique imparable : elle sourit. La voir heureuse et réussir, ainsi que son mari et ses enfants, est la meilleure réponse qu’elle puisse donner à celles et ceux qui croient qu’une femme ne peut pas tout avoir. Comme elle, elle invite les femmes actives à s’autoriser à être heureuses et à oser se faire aider s’il le faut.


3- Joignez vos forces, refusez la compétition



Pour la femme du Moyen-Orient, les occidentales sont trop compétitrices en elles. Ces dernières jugent à tort que les places étant faibles pour les femmes, il faut se faire la guerre. Au contraire, dit Leila Hoteit “je dois ma carrière au soutien de nombreuses femmes”. La sororité doit primer !



On l’adore ! Un talk à voir et à revoir ici.