Entrepreneuriat : créer un business sans argent

bossiemedia-money.jpg

C’est possible de faire avec 0€ en poche

Yolande @TeamBossie | #bossietips | 4 minutes

Après le “je n’ai pas d’idées”, le “je n’ai pas d’argent” est la raison qui m’est le plus souvent présentée pour ne pas se lancer. Effectivement, l’argent est le nerf de la guerre. La sous-capitalisation fait partie des principales causes d’échecs entrepreneuriaux.

Néanmoins, le manque de ressources financières ne doit pas être une raison pour ne pas se lancer ; au contraire, cela doit agir comme un moteur. Quand on n’a pas d’argent, on devient ultra focus : on sait que la priorité, c’est d’en gagner ! On ne crée pas le même genre d’entreprise quand on a “faim” versus quand on a du cash plein les poches.

Comment on s’y prend concrètement ? J’ai vu plein d’entrepreneur·e·s se lancer avec peu ou pas d’argent du tout (moi compris) ! Voici 13 idées pour lancer son business sans argent.


Garder son job aussi longtemps que possible

Vous pouvez avancer énormément dans le développement de votre projet tout en maintenant une activité salariée. Business plan, benchmark, recherche de fournisseurs et de prestataires, tout cela peut se faire en y consacrant quelques heures par semaine. Vous mettrez peut-être plus de temps mais au moins vous vous lancerez dans la sécurité. L’important est de vous créer un planning précis et de vous y tenir. Si vous ne trouvez pas le temps, demandez-vous si ce projet vous motive vraiment.

Pôle Emploi

Pôle Emploi serait, paraît-il, le plus grand investisseur de France ! En effet, nombreux sont les entrepreneur·e·s à choisir cette voie pour se lancer. Pôle Emploi permet de bénéficier d’un filet de sécurité rassurant au début de l’aventure entrepreneuriale. Attention : veillez à ce que vos indemnités couvrent bien toutes vos dépenses incompressibles. Sur les options qui s’offrent à vous pour quitter votre entreprise, lisez cet article.

Utiliser les ressources gratuites

Il existe de nombreuses ressources gratuites qui s’offrent à vous pour lancer un projet avec zéro euro ou à moindres frais. Strikingly vous permet de créer un site internet gratuitement. Canva vous propose des modèles de logo canons et gratuits. Buffer vous permet d’automatiser la publication de contenus sur vos réseaux sociaux. Sans compter tous les conseils mis à disposition gratuitement sur Internet !

Faire des économies

Vivre, c’est choisir. Préférez-vous ces deux semaines en Grèce ou investir cet argent dans votre projet ? C’est à vous de décider. Il n’y a pas de bon ou mauvais choix, tout est une question de priorité. Ici, on vous explique ici 4 principes de bases pour mieux gérer son argent.

Mettre son appartement sur Airbnb

Vous pouvez aller dormir chez un·e ami·e ou chez vos parents un week-end ? Selon votre localisation géographique et la taille de votre appartement, vous pouvez vous faire jusqu’à 300 euros en un week-end. En un mois, vous gagnez 1200 euros de capital, ce n’est pas rien !

Vendre sa voiture / ses vêtements / ses meubles

Plutôt que de faire des économies ou mettre son appartement sur Airbnb, vous avez aussi l’option de sacrifier quelques biens qui vous sont peu ou pas utiles. Organiser un vide-grenier, vendre des objets sur le Bon Coin, il y a pléthore de solutions.

Vendre des céréales ou proposer ses services


True story. Les fondateurs d’Airbnb, au bord de la faillite, ont renfloué les caisses en vendant des boîtes de céréales à l’effigie des candidats Obama et McCain lors de la campagne présidentielle américaine de 2004. Il faut savoir faire preuve d’imagination. Sinon, vous pouvez aussi proposer vos services.

Demander un prêt d’honneur

L’entrepreneuriat a le vent en poupe en France ! Des organismes, comme l’Adie, proposent des dispositifs de prêt d’honneur, notamment pour les entrepreneurs issus de quartier populaire. Tentez également votre chance auprès du Réseau Entreprendre.


Bénéficier de l’aide de ses proches

N’ayez pas peur de solliciter vos proches, vous pourrez être surpris·e par les retours. C’est toujours délicat de parler d’argent, surtout en France. C’est pourquoi il est préconisé de demander de l’aide, plutôt que d’avoir mémé comme investisseur en l’associant au capital de sa société ! Attention : les donations de sommes d’argent au sein d’une famille bénéficient d’avantages fiscaux.

S’associer

L’association n’est jamais à prendre à la légère, c’est plus engageant qu’un mariage. Reste que s’associer est aussi un moyen de mutualiser les ressources. Personne autour de vous ? Faites plus de networking.

Reprendre une entreprise

Des milliers d’entreprises en France, pourtant rentables, meurent faute d’avoir trouvé un repreneur. Or, reprendre une entreprise est une option doublement intéressante : 1) on récupère tout le savoir de son prédécesseur 2) on bénéficie souvent d’aides à la reprise d’entreprise.

Lancer une campagne crowdfunding

Vous avez un projet BtoC et un sens aiguisé de la communication ? Pourquoi ne pas vous lancer en crowdfunding ? Commencez par fédérer une communauté enthousiaste autour de votre projet (groupe Facebook, page Instagram, etc.) puis demandez son soutien pour financer votre première production. C’est un travail de longue haleine, mais vous n’avez rien à perdre. Ulule, une des principales plateformes de crowdfunding françaises, a publié de nombreux guides pour vous aider.

Faire des préventes

Cela rejoint un peu le crowdfunding, mais l’approche est sensiblement différente. Contrairement au crowdfunding où tous vos proches peuvent aussi contribuer, la prévente implique uniquement vos clients. Elles ont le mérite de montrer le vrai intérêt pour votre produit (et pas seulement la générosité de votre réseau amical). Ca ne marche évidemment que si vos clients sont prêts à patienter !


Prête à lancer votre projet ? Rejoignez notre groupe de Bossie Entrepreneures !

Plein de succès à vous,

Yolande