Si vous voulez prendre un nouveau départ, posez-vous les bonnes questions

nouveaudépart.png

5 questions à se poser pour prendre un nouveau départ professionnel

@TeamBossie | 3 minutes | #bossietips

Il n'est pas nécessaire d'attendre que tout aille mal pour se résoudre à changer et prendre un nouveau départ. Au contraire, vous gagnez en lucidité quand vous entamez cette réflexion sans stress. Si vous ressentez un besoin de changement mais que vous ne savez pas par où commencer, les questions suivantes vous aideront à initier de nouvelles actions et de nouveaux projets :

 #1. Qu'est-ce qu'il y a d'humain dans mon travail ? 
Nous avons tous le fantasme, conscient ou inconscient, d'être des robots, toujours à notre maximum de productivité et dépourvus d'affects. Or, cette illusion nous coupe de tout ce qui fait notre humanité au travail, nos émotions et notre corps. En perdant ce qu'il y a d'humain dans notre travail, on se déconnecte de notre plaisir, de notre créativité, comme de notre empathie et notre lien avec les autres. Plutôt que d'essayer de devenir les meilleurs robots possibles - spoiler : ils seront toujours plus efficaces que nous - essayons de devenir de meilleurs humains possibles. Qu'est-ce que vous faites qu'un robot ne pourra jamais faire ? Vous trouverez un nouvel élan en faisant davantage de ça. 

#2. Est-ce que mon chemin ressemble à ma destination ?
Vous avez pour objectif d'être heureuse ? Bien. Est-ce que ce que vous faites pour y parvenir vous apporte de la joie ici et maintenant ?  C'est plus difficile de répondre... Le danger de la vision et des objectifs à long-terme est qu'on en oublie l'instant présent, vous savez le truc dont tous les sites de développement personnel parlent. Il n'y a rien de plus risqué que de des pensées du type "j'attends ma retraite pour être heureuse". Que pourriez-vous faire aujourd'hui pour vous faire du bien ? Ce que vous remettez à plus tard, qu'est-ce qui vous empêche de le faire maintenant ?  

#3. Est-ce que je vais leur manquer si j'arrête ?
C'est une question terrible, qu'on préfère en général éviter en se disant "de toute façon, personne n'est indispensable". Reste qu'en réalité, nous voulons tous nous savoir utiles. Alors posez-vous très honnêtement la question : si vous arrêtiez tout, manqueriez-vous à vos collègues ou vos clients ? Si oui, quoi précisément ? Si non, comment pourriez-vous faire en sorte que vos uniques qualités soient davantage mises au service de votre carrière ? Ne pensez pas seulement en termes de compétence ; ce qui vous rend indispensable c'est peut-être votre sens de l'humour incroyable ou votre attention au détail exceptionnelle. 

#4. Qu'est-ce qui me donne de l'énergie ?
Selon un récent sondage, la rémunération serait le facteur de motivation principal des Français. Pourtant, s'il contribue évidemment au bonheur au travail, l'argent est loin d'être suffisant ! Avoir de la curiosité pour son métier est une source de motivation inépuisable. Qu'avez-vous envie d'apprendre, découvrir ? Un nouveau départ offre l'opportunité de cultiver autrement vos sources d'énergie et de planter vos racines dans le meilleur terreau possible :-)

#5. Quelles sont les personnes que j'envie secrètement ?
On l'a dit dans cette newsletter plusieurs fois : l'envie n'est pas un sentiment que négatif ! Loin d'être un péché capital, l'envie met la lumière sur vos aspirations inavouées et vos désirs véritables. Listez les personnes que vous enviez (ou celles qui vous énervent sans raison apparente ;-)) : qu'ont-elles en commun ? Et si vous faisiez  pareil ? 

Le message clé : pour prendre un nouveau départ, prenez du recul et posez-vous les bonnes questions ! 

Si vous avez un peu de temps  
: Lisez "Etes-vous indispensable ?" de Seth Godin.