6 bonnes façons de networker à une conférence

bossiemedia-conference.jpg

Ne passez pas à côté de cet accélérateur d’opportunités

TeamBossie | 4 minutes | #bossietips

Les conférences sont des occasions intéressantes de faire de nouvelles rencontres. Elles offrent l’avantage de mettre en relation des personnes qui ont le même centre d’intérêt dans un cadre qui facilite les échanges entre les participants.

Malheureusement, la plupart des gens ne tirent pas le meilleur profit de celles-ci ! On se contente d’écouter à moitié les speakers, de prendre des notes sur lesquelles on reviendra probablement jamais et on s’en va en ayant adressé la parole à personne.

Pourtant les conférences sont des moments propices pour gagner quelques cartes de visite et se faire connaître sans trop d’efforts. On vous explique comment !


1. Utilisez les réseaux sociaux

La majorité des organisateurs de conférence utilisent désormais les réseaux sociaux pour promouvoir leur événement. Inscrivez-vous sur l’événement sur Facebook et postez des liens/photos/vidéos en rapport avec l’événement avant la date prévue, vous vous ferez remarquer !

Si vous tenez un blog, rédigez un article au sujet de la conférence et postez-le sur le mur de l’événement. Cela vous permettra d’attirer de nouveaux visiteurs très ciblés.

Twitter est également très utile pour se faire connaître avant même la conférence. Là encore, postez du contenu en rapport avec la conférence en veillant à utiliser le hashtag prévu (n’essayez pas d’en inventer un, c’est inutile). Utilisez également Twitter pour mobiliser votre propre réseau autour de l’événement. Si vous ne voulez pas y aller seule, c’est un bon moyen de trouver quelqu’un pour vous accompagner. Sur Twitter, vous pouvez aussi créer une liste regroupant tous les participants à la conférence. Les gens que vous avez ajoutés à la liste recevront une notification et auront également accès à la liste. Vous aurez ainsi l’air de connaître tout le monde et d’être la star du réseau !

Au cours de l’événement, utilisez Twitter, Facebook et Instagram pour poster du contenu exclusif en direct. Vous vous ferez certainement remarquée des organisateurs de la conférence.

N’hésitez pas à les interpeller sur Twitter à la fin de celle-ci pour leur dire: « N’oubliez pas de m’inviter l’année prochaine ! ». Vous obtiendrez peut-être un traitement VIP la prochaine fois !


2. Soyez une super participante

Les organisateurs de la conférence comme les speakers aiment les bons participants. Un bon participant est enthousiaste, applaudit, pose des questions intelligentes et pertinentes.

Si vous voulez attirer l’intention des personnalités présentes à la conférence, vous devez être un bon participant. Pour montrer votre enthousiasme, n’hésitez pas à arriver à la conférence en avance. Personne n’osera vous fermer la porte (sauf s’il s’agit d’une très grande conférence). Ainsi, vous aurez certainement la chance de croiser le staff de la conférence et/ou les personnalités invitées.

Une fois la conférence commencée, installez-vous au premier rang et souriez. Vous n’imaginez pas à quel point c’est important pour un speaker, quelle que soit son expérience, de croiser un regard bienveillant dans la salle. Il sera plus ouvert pour accepter vos questions à la fin de son intervention si vous êtes celle qui l’a mis à l’aise pendant tout son discours.

Mieux, les speakers ne retiendront que vous si vous êtes celle qui pose la seule question pertinente. Pour cela, préparez-vous à l’avance. Renseignez-vous sur l’actualité des speakers et venez avec des questions prêtes.

Et si par bonheur, vous avez un objet à faire dédicacer (livres, etc.) c’est mille fois mieux !


3. Tirez profit de vos notes

Ne laissez pas mourir vos notes dans un cahier, partagez-les !

Si vous avez un bon esprit de synthèse et que vous savez prendre des notes de qualité, mettez à profit cette compétence pour vous faire remarquer après la conférence. Il y a certainement des personnes qui auraient aimé assister à la conférence mais n’ont pas pu venir. Ils accueilleront volontiers un compte-rendu d’un vrai participant, plus que celui rapide d’un journaliste.

Si vous avez un blog, écrivez un article compte-rendu de la conférence. Si vous n’avez pas de blog, reprenez vos notes dans un joli document PDF avec vos coordonnées (à partager via Google Drive) ou rédigez un article sur Facebook.

Proposez votre compte-rendu sur Twitter et sur le mur Facebook de l’événement.

Plus vos notes seront de qualité et votre point de vue intéressant, plus vous donnerez envie aux gens de discuter avec vous.


4. Intégrez-vous à l’organisation de la conférence

Les organisateurs de la conférence n’ont généralement pas les moyens d’avoir de grandes équipes. Ils ne refuseront probablement pas votre coup de main si vous leur proposez.

Participez à l’organisation de la conférence vous permettra de créer un contact privilégié avec tout le monde et d’accéder à un nouveau réseau.

Si votre participation à l’organisation elle-même n’est pas possible, n’hésitez pas à créer votre événement parallèle !

Lors d’un concert par exemple, de nombreux événements parallèles sont créés par des équipes extérieures à l’organisation du concert. C’est la même chose pour une conférence.

Rien ne vous empêche de mettre en place un petit « after » après la conférence dans un bar à côté. Interpellez les organisateurs de la conférence et les speakers sur les réseaux sociaux, ils pourront vous rejoindre ! Veillez toutefois à expliquer clairement qu’il ne s’agit pas d’un événement officiel.


5. Prenez de très belles photos

Toutes les conférences n’ont pas de photographes officiels.

Si vous avez un talent de photographe, utilisez-le pour prendre des photos lors de la conférence. Prenez le temps de les éditer puis postez-les le jour suivant la conférence sur le mur de l’événement.

Si vous avez pris une belle photo d’un speaker, il y a des chances qu’il vous contacte pour récupérer le cliché.


6. Surtout parlez à vos voisin·e·s !!!

Les conférences vous offrent sur un plateau un très bon sujet de conversation : le thème de la conférence.

Mêmes les plus timides peuvent facilement entamer une discussion avec d’autres participants.

Voici une liste (non exhaustive) des entrées en matière possibles :

« Bonjour, je suis étudiante en X. Je suis curieuse de savoir ce que d’autres étudiants ont pensé de la conférence. »

« Bonjour, je suis fan de X. Avez-vous eu la chance de lui parler ? »

« Bonjour, c’est la première fois que j’assiste à un événement de ce genre. Et vous ? »

« Bonjour, le thème de la conférence a-t-il un rapport avec votre activité professionnelle ? »

« Bonjour, êtes-vous intéressé par le sujet X ? J’aimerais présenter mon projet à des personnes de ce domaine. »


Voilà, le networking n’a presque plus de secrets pour vous !