7 pratiques pour gérer les crises émotionnelles au bureau

crise-bossiemedia.png

Parfois, il ne suffit pas d’attendre les prochains vac’

@TeamBossie | 3 minutes | #bossietips

Mayday, Mayday, Mayday, c’est la crise dans les bureaux, la panique dans l’open space !

Que ce soit votre voisin qui vous échauffe les nerfs, votre boss qui décharge les siens sur vous ou simplement que vous soyez en pleine crise pro’ existentielle… Il arrive des petits moments ou rester zen au bureau, devient un challenge olympique.

Alors pour ne pas risquer l'infarctus ou de voir se transformer la salle de réunion en ring de boxe, Bossie vous livre ses 7 pratiques de self-care pour gérer ses crises émotionnelles.


Quand vous êtes anxieuse avant de demander une promotion

Ça fait des mois que vous l’attendez mais rien à faire : vous angoissez toujours à l’idée de la demander ! Négocier une promotion fait partie des étapes sensibles d’une carrière. Pour faire face à votre boss de façon assurée, listez toutes les choses auxquelles vous croyez. Ne négligez rien : que vous soyez la reine de la pâtisserie ou de la compta ! L’objectif de l’exercice est de de vous reconnecter au sentiment de réussite. Si vous êtes sûre de vos accomplissements, vous serez plus à l’aise d’argumenter !


Quand votre collègue vous fait péter les plombs

Entre le relou qui vous fait vingt fois la même blague, ou celle qui vous critique en public, on ne va pas se mentir, travailler tous ensemble demande beaucoup de self control. Quand celui-ci nous quitte soudainement suite aux méfaits de nos coworkers, il est bien souvent difficile de ne pas se laisser emporter. La proximité imposée quotidiennement fait qu’avec nos collègues plus qu’avec n’importe qui d’autre, la ligne peut-être vite franchie ! Alors pour redescendre tranquillement, prenez le temps d’écrire. C’est prouvé : écrire pour faire ressortir la colère, c’est cathartique ! Exprimez ce que vous ressentez sans retenue. Puis si vous en avez le courage, accordez-leur votre pardon. Le pardon a des vertus géniales, il apaise même les plus grandes colères. Vous n’êtes pas obligée de leur pardonner “en vrai”, le pardon virtuel permet déjà rapidement de passer à autre chose.


Quand vous en êtes à la 10e réunion de la journée

12h, moitié de la journée et moitié de vos réunions de la journée. C’est simple, aujourd’hui vous enchaînez ! Crevée et à bout de nerfs après 4h restée enfermée, la seule solution c’est la respiration ! Mais attention pour que ça marche, ne vous y prenez pas n’importe comment. La respiration 4-4-8 est une technique de mindfulness utilisée pour faire baisser le stress et qui vous fera ralentir votre système nerveux. Pour la mettre en pratique, c’est tout simple : inspirez pendant 4 secondes, retenez votre respiration 4 secondes et soufflez pendant 8 secondes ! Vous êtes déjà plus calme...


Quand on a rejeté un de vos projets

Ça fait toujours un petit quelque chose, lorsqu’on vous refuse un projet. Surtout lorsque cela fait des mois que vous  travaillez dessus sans relâche, qu’il vous tienne à coeur ou que vous soyez persuadée de son potentiel. Démotivant à souhait, un refus (surtout lorsqu’il n’est pas expliqué ou pire encore, qu’il ne fait, selon vous, pas sens) a tendance à nous faire perdre toute énergie pour la journée. Pour se redonner la pêche et ne surtout ne pas oublier qu’il n’y a rien de personnel dans la décision qui a été prise, faites-vous du bien ! Des études en psychologie positive ont montré les bienfaits du sourire. Quand vous ressentez de la démotivation, commencez par vous sourire. Faites face à un miroir et souriez-vous ! Non, ça n’effacera pas tout de suite la frustration, mais ce geste simple vous aidera peut-être à passer la journée.


Quand vous avez peur de perdre votre énorme client  


C’est la crise ! La gourde a été faite, monumentale, et c’est le client qui ne va pas être content ! Angoissée à l’idée de le perdre, vous ne savez comment lui annoncer et c’est la crise dans votre tête. Soufflez avant tout et appelez un·e mentor. L’objectif est de décomposer le problème à deux. Qu’y a-t-il de vraiment grave dans la situation ? Peut-être beaucoup de positif a été accompli simultanément. Faire le tri ensemble vous permettra de voir la situation de façon objective et de rationaliser.


Quand vous stressez avant une présentation

Les regards atterrés de vos collègues face à votre power point vous terrifient ? Pire encore vous devez présenter vos avancées devant toute un parterre de supérieurs hiérarchique et ce en anglais qui plus est ? Pour rester positive dans ce genre de situation, il n’y a pas de secret : la visualisation doit être votre méthodo. On vous explique : vous visualisez les premières minutes de votre prestation. Votre entrée dans la pièce, la façon dont vous allez dire bonjour, sourire, vous présenter puis préparez les 3 premières phrases de votre discours et apprenez-les par coeur. Alors qu’on bloque généralement sur l’introduction de nos présentations, cette méthode vous donnera le courage de vous lancer en toute confiance !