4 principes qui révolutionneraient la vie au travail

1.png

Une idée inspirée d’un livre de développement personnel

Yolande @teambossie | 3 minutes | #bossietips

Si je vous disais qu’il existe une façon simple d’éliminer tous les problèmes relationnels au bureau ? de créer instantanément de la cohésion d’équipe ? de garder les gens motivés et engagés ? Vous vous dites poudre de perlinpinpin ? Pourtant c’est vraiment possible. Enfin, c’est ce que je me suis dit à la lecture du livre Les quatre accords toltèques.



Les quatre accords toltèques de Don Miguel Ruiz est l’un des livres de développement personnel les plus lus au monde. Je passe sur toute la théorie spiritualo-mystique qui inspire l’ouvrage ; les Toltèques seraient une ancienne tribu mexicaine dont la sagesse et les prophéties seraient venues jusqu’à nous à travers des “Maîtres”. Le vif du sujet, ce sont les accords. Au nombre de quatre, ce sont des règles de vie qui aideraient l’individu à devenir véritablement libre et transformeraient radicalement son existence.

 

Pourtant après l’avoir lu, j’ai moins pensé à l’impact qu’il aurait sur mon propre développement personnel, et davantage à l’impact qu’il pourrait avoir sur le monde de l’entreprise et notamment un fléau : les problèmes relationnels.

 

J’ai été responsable RH. Je l’ai observé tous les jours. Les entreprises se tuent à petits feux à cause de l’ego des uns et des autres. C’est un fait largement documenté : le manque de cohésion d’équipe a pour conséquence le désengagement des collaborateurs et donc la baisse de productivité, d’innovation, de qualité de service… C’est la raison pour laquelle les entreprises investissent des sommes astronomiques dans des séminaires de team building. Malheureusement la bonne ambiance n’y dure souvent qu’un temps, voire n’y est pas présente du tout.

 

En revanche, les quatre principes ont eux l’avantage d’être simples, faciles à retenir et gratuits. A l’instar d’un dress code, ils formeraient un “mindset code” obligatoire, moins abstrait que les valeurs généralement placardées sur les murs des entreprises. A ce titre, le livre de Don Miguel Ruiz pourrait quitter la section « développement personnel » des librairies pour rejoindre la section « business ».  

 

Les accords

 

1 - Que votre parole soit impeccable

 

En d’autres termes, soyez honnête. L’idée d’honnêteté radicale a déjà été testée dans des entreprises américaines avec des résultats mitigés. Mais ici l’idée n’est pas d’être absolument transparent, mais plutôt de ne pas chercher à nuire (ne pas répandre de rumeurs, ne pas chercher à blesser..). L’honnêteté fluidifie les échanges, instaure un climat de confiance dans lequel on se sent mieux.

 

2 - N’en faites pas une affaire personnelle  

 

Chez Netflix, ils ont érigé la “selflessness” comme valeur. En clair, il s’agit de mettre son ego au placard et d’arrêter de tout prendre comme un affront personnel. Adieu rétention d’informations parce que Bibi a fait une critique en réunion. Adieu bâtons dans les roues parce que Jean-Mi ne rit pas aux blagues de Nathalie. Adieu désengagement parce que l’idée de Sonia n’a pas été retenue. L’ego mis de côté, l’équipe est plus soudée et donc plus efficace.

 

3 - Ne faites pas de suppositions

 

Combien de problèmes naissent du fait que tel a pensé qu’un tel pensait quelque chose ou ferait quelque chose ? Pour certaines personnes, c’est un véritable sport. Toutes les boîtes ont un complotiste du bureau qui s’imagine les scénarios les plus tordus pour expliquer le moindre événement comme « il ne m’a pas dit bonjour ce matin, c’est donc qu’il veut me virer ».  La vie au travail serait radicalement transformée si on arrêtait de se prêter des intentions, positives comme négatives. Plutôt que de construire des suppositions, Ruiz invite à s’efforcer de confronter les autres, de poser des questions et d’aller chercher les faits.

 

4 - Faites toujours de votre mieux

 

On ne peut pas être déçu ou s’en vouloir quand on a fait de son mieux. On ne peut pas non plus en vouloir à quelqu’un qui a fait de son mieux. C’est pourquoi Ruiz encourage chacun à donner le meilleur de soi en toutes circonstances. Pas plus, pas moins.

 

 

Imaginez une entreprise au sein de laquelle tout le monde se parle franchement, met son ego de côté, arrête de se prendre la tête et fait de son mieux ; le rêve non ? Cette ambition paraît simple voire simpliste. Toutefois, quand on se souvient que l’entreprise est avant tout une communauté humaine, l’idée de se donner « un mindset code » semble évidente.