C'est quoi la réussite ? Avec notre experte Betsy Parayil-Pezard

 
betsy-parayil-pezardpng

Interrogeons notre regard sur la réussite pour mieux avancer

Betsy Parayil-Pezard • Bossie 01

Auteur et coach d’origine américaine, Betsy Parayil-Pezard est la fondatrice de Connection Leadership, une formation en leadership fondée sur la mindfulness, l’intelligence émotionnelle et l’intelligence collective. Elle est également présidente de Mindfulness Solidaire (mindfulness-solidaire.org), une association qui fait connaître les pratiques de la mindfulness, de l’intelligence émotionnelle et de l’accompagnement en groupe, aux personnes en grande précarité et aux détenus. Elle a récemment publié un ouvrage sur ce qu’elle appelle la “punk mindfulness,” Méditer, C’est Se Rebeller, aux Editions Marabout. Elle partage avec nous sa réflexion personnelle pour gérer le stress lié aux finances.



Souvent nous nous évaluons à partir d’une réussite extérieure que les autres peuvent observer. Des plateformes plus visibles, des revenus augmentés, des postes avec un niveau plus élevé de responsabilités, une adhésion plus répandue à nos idées. Parfois ce succès externe abonde alors que nous ressentons encore un manque de confiance et un sentiment d’insatisfaction. Qu’est-ce qui nous manque quand tout semble pourtant bien se passer ?

Nous avons à peine ouvert le champagne pour fêter un récent accomplissement, que notre esprit s’attaque déjà à de nouveaux projets ! Nous désirons tous, et très naturellement, poursuivre les ambitions que nous avons en nous, mais il est intéressant de remarquer que ces objectifs sont interchangeables. Dès que vous arrivez à un objectif, un nouvel objectif se dresse juste derrière, une idée plus encore difficile à atteindre ou un nouveau champ inexploré.

Quand nous reconnaissons ce fonctionnement inconscient se mettre en place, nous pouvons remarquer que le bonheur obtenu à travers des accomplissements ne parvient pas à calmer durablement nos désirs.

Certaines finalités et expériences sont d’une certaine façon comme les objets : ils ne nous comblent qu’un court instant.

Voici 4 idées radicales pour cultiver votre confiance indépendamment des circonstances de vos réussites.

1 - “Je ne suis au-dessus de personne, je ne suis en-dessous de personne.”

J’ai entendu cette phrase pour la première fois dans une formation de Deepak Chopra. Je l’ai notée sur un Post-It et je l’ai collée sur le miroir afin d’absorber toute la force de son message. Je n’avais aucun besoin de me positionner par rapport aux autres. Je voulais apprendre à serrer la main à tout type de personne en ayant une même énergie sereine et ouverte. Cela me permet d’être à l’aise n’importe où je me trouve, une véritable force pour un leader.

2 - “C’est le chemin, et non la finalité, qui compte.”

Très difficile d’adopter une telle attitude dans un monde obsédé par la performance et les résultats, et pourtant c’est la vérité en business comme dans la vie. L’objectif de la vie n’est pas d’arriver au plus vite à la fin, n’est-ce pas ? En affaires aussi, quand nous soignons l’expérience de cheminer ensemble vers nos objectifs communs, nous offrons à nos équipes et à nous-mêmes l’opportunité de cultiver les aspects collaboratifs du travail.

3 - “ Le but de la vie, c’est de se sentir connectée.”

Nous imaginons que le but de la vie est propre à chacun, mais à regarder notre physiologie et ce qui crée la biochimie du lien (oxytocin)[1], il semblerait que la réussite c’est une sensation d’être connecté – à soi, aux autres et à des valeurs plus grandes que soi. Réussir, c’est réussir à se connecter à ce qui fait sens pour nous et à l’exprimer dans notre quotidien. Quand nous devenons conscients du rôle que joue ce désir d’être connecté, cela peut influencer notre leadership. Comment combler ce besoin chez nos clients, nos collaborateurs, sans oublier… nous-mêmes !

Vous avez lu un extrait de la revue Bossie 01 ! Pour lire l’intégralité de l’article, c’est par ici !


 

Les femmes ambitieuses lisent notre newsletter.

 
 

A LIRE AUSSI